Stérilisation / castration précoce ?

Aller en bas

Stérilisation / castration précoce ?

Message par CoonAttitude le Ven 29 Déc - 20:11

La stérilisation aux trois mois du chaton, idées reçues, avantages et inconvénients ?



Avant tout, ceci est un récapitulatif de plusieurs sources et discussions que nous avons pu étudier. Vos remarques, critiques et questions sont les bienvenues à la suite de ce post !


La stérilisation précoce – aux trois mois de vie de nos chatons – reste souvent mal comprise et source de rumeurs toutes plus étranges les unes que les autres.

Est-ce dangereux pour le chaton ? Sa santé, sa croissance, ses reins ? Va-t-il en souffrir ?

Cette pratique a encore du mal à se frayer un chemin. Il est vrai que 3 mois pour un petit être reste jeune, et qu’une opération n’est jamais sans risques, mais les vétérinaires savent en général comment s’y prendre  Clin d'oeil . La stérilisation en elle-même pourra être décrite dans un autre sujet si quelqu’un peut/veut le faire !

La stérilisation aux trois mois a ses avantages. Et les éleveurs vendent leurs chatons stérilisés aux particuliers pour la compagnie, et ceci aux trois mois du petit être.

La stérilisation des chats est souvent connue pour empêcher la population de s’agrandir trop vite et ainsi protéger ces chats qui risqueraient de se retrouver dans les refuges ensuite, ou pire encore, vivre dans la rue, seuls, sans famille aimante, et mourir de tristes maladies dans la douleur et la famine.

Les chatons sont donc généralement castrés, stérilisés, avant leur adoption.

Maintenant, passons aux idées reçues.


I – Stériliser un chaton avant ses 6 mois provoque des problèmes comportementaux

Eh bien, non ! Un chat castré sera généralement moins agressif, rendra le petit plus docile et le risque de marquage de territoire via son urine diminuera d’au moins 90 %.

Il sera également plus vif et actif qu’un chaton stérilisé lorsqu’il sera plus âgé. Il fuguera généralement moins qu’un chat non-stérilisé ou stérilisé plus tardivement.


II – Le diamètre de l’urètre sera plus étroit s’il est stérilisé plus tôt; il risquera d’être incontinent et cela augmentera les risques de calculs rénaux.

Permettez-moi de vous demander quel est le rapport entre l’urètre et la castration ?  Mr Green

Car la castration est l’ablation des testicules chez les mâles, et la stérilisation des femelles sera l’ablation des ovaires ainsi que de l’utérus, et cela ne touchera en aucun cas le pénis de votre petit mâle ni le système urinaire de votre femelle. Grand bien lui fasse, cela ne le dérangera pas pour faire ses besoins.

Les calculs rénaux sont le résultat d’une alimentation trop sèche par exemple. Les reins de votre chat n’a techniquement pas de lien avec ses testicules. Merci l’anatomie !
Votre chat doit avoir une nourriture équilibrée et boire assez d’eau afin d’éviter les calculs rénaux.

En ce qui concerne l’incontinence, celle-ci concerne la fermeture de la sortie de la vessie et une telle situation n’a strictement rien à voir avec l’ablation des testicules.

Je ne m’y connais pas vraiment en ce qui concerne la stérilisation des femelles et tout le monde peut bien entendu faire des corrections et remarques à la suite de ce post, ainsi que poser des questions.

Et les chats peuvent avoir des soucis urinaires, qu’ils soient castrés, stérilisés ou non.


III – Ne pas stériliser une femelle avant ses premières chaleurs et de préférence la laisser avoir une portée !

Surtout pas.

Attendre que votre femelle ait ses premières chaleurs avant de la stériliser augmente le risque de tumeurs mammaires et les diverses infections de son appareil reproducteur. Et comme il n’est pas rare d’observer des chaleurs dès l’âge de six mois, il est fortement conseillé de les stériliser avant.

Laisser une femelle avoir une portée avant d’être stérilisée peut être vu comme égoïste par certaines personnes, car cela ne lui est pas nécessaire. Seulement pour vous, si vous souhaitez avoir des petits chatons.
Elles n’ont pas besoin d’avoir de portée(s) pour être bien dans leurs pattounes, et il faut savoir que leur instinct de reproduction ne sera seulement déclenché par ses hormones et non par un besoin d’avoir des petits.

Si vous la stérilisez en bas âge, elle n’aura jamais ce besoin de s’accoupler ni d’avoir de petits. C’est à vous de voir ce que vous préférez.


IV – Cela provoquera des troubles de croissances et le fera grossir

Aucun trouble de croissance connu sur ce sujet. Étrangement j’ai pu lire qu’un chaton stérilisé avant ses 6 mois – et donc avant sa puberté – verra sa croissance osseuse se poursuivre plus longtemps dans le temps et aura une taille légèrement plus grande que celle d’un chat « entier » ou stérilisé à partir de ses six mois.

En ce qui concerne l’obésité, cela dépendra surtout de la nourriture qu’il recevra. Un chat stérilisé aura d’autres besoins alimentaires qu’un chat non stérilisé. Certes, le chat restera peut-être plus à la maison qu’un autre, mais cela n’a pas d’impact direct sur son poids.


A savoir qu’aucune étude européenne n’a à ce jour réussi à prouver une différence entre des chats stérilisés avant leurs 6 mois ou plus tardivement.


En bref, stériliser un chat à ses 3 mois comporte entre autres les points positifs suivants :

Cela limitera les comportements agressifs envers les autres et il y aura donc moins de bagarres. Les chats seront plus actifs et joueront peut-être même plus et plus longtemps.

La stérilisation semble aussi limiter les risques de transmission de certaines maladies comme le sida du chat ou la leucose féline.

Les femelles auront moins de risques d’infections ainsi que de tumeurs mammaires.

Cela est également une bonne chose pour la lutte contre la surpopulation.

L’opération semble moins traumatisante pour le petit que lorsqu’il sera plus âgé. La castration ou stérilisation durera moins longtemps et un seul point de suture semble suffisant. La récupération du petit être suite à une anesthésie sera moins longue que pour un chat plus âgé.

Il faut par ailleurs faire attention…


De part leur jeune âge, les chatons seront naturellement plus fragiles. L’anesthésie est donc plus délicate à gérer même si elle ne comporte pas plus de risques que pour un chat adulte.

Il faudra faire attention à l’hypothermie : les chatons en bas âge sont encore plus sensibles au niveau de leur température corporelle, il leur faudra donc être bien au chaud.

L’hypoglycémie est aussi un sujet important car les jeunes chatons y sont sujets. Leur taux de glucose dans le sang est assez bas, et il faudra leur donner un repas dès qu’ils se réveilleront. D’ailleurs, avant cette opération, un jeûne de 4 à 5 heures sera généralement suffisant.


Sources :
Conseilsveterinaire.com
Chat-r-menthe.fr
Cliniqueveterinairecalvisson.com
La-baie-des-coons
avatar
CoonAttitude
Admin

Messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://nos-maine-coon.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum